Dosta, Paroles et mémoires de femmes tsiganes

Exposition



Du mardi 15 au jeudi 28 janvier 2019


Photographies Vanessa Gilles. 

Dosta est un travail autour de la discrimination et l’exclusion. Tsiganes, Gitanes, manouches… au cours de ses trajets entre Arles et les Saintes-Maries-de-la-Mer, ce sont des femmes d’origines diverses que Vanessa Gilles a côtoyées pendant plusieurs mois. Au fil des images, elles se dévoilent et nous adressent un regard empreint de dignité. Figées en noir et blanc, les photographies semblent délivrer un message intemporel où prône la fierté et l’attachement aux racines. Face à l’objectif, les enfants jouent presque insouciants, tandis que les femmes le fixent avec un regard frontal traduisant des années de discrimination, présente encore aujourd’hui. Cette volonté de rendre justice, Vanessa Gilles la doit notamment à sa rencontre avec Esméralda Romanez. Cette femme manouche âgée de 69 ans, présidente de la « Fédération Européenne des Femmes Romani et Voyageuses », lui confie alors le témoignage poignant de sa tante Marie à la voix égorgée par les barbelés, internée dans des camps pendant la Seconde Guerre mondiale. Ses paroles, animées par la douleur, se font l’écho d’une authenticité rare et résonnent comme un devoir de mémoire envers ces hommes, ces femmes, ces fils et ces filles dont l’histoire et le passé ne doivent être laissés sous silence. Un message universel pour l’humanité contre la barbarie. Un message de paix, de dignité, un cri d’amour pour nous rappeler que seul le moment présent existe.

Originaire de Nîmes, Vanessa Gilles se consacre à la photographie après plusieurs stages au sein des rencontres d’Arles. Elle intègre en 2015 l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie à Arles,(ENSP) et expose pendant le off une première série intitulée Sans illusions, sur le thème de la résilience. En 2016, elle réalise le film photographique Dosta, Paroles et mémoires de femmes tsiganes à l’issue du « 24 the Workshop International Photography masterclass » à Paris. En 2017, il est présenté à Paris, Bruxelles, au festival des nuits photographiques de Pierrevert, à la fondation Manuel Rivera Ortiz, Arles. Anne Clergue Galerie présente une partie de la série Dosta en 2017.

Du mardi 15 au jeudi 28 janvier 2019, à Carré d’Art bibliothèque, Galerie de l’Atrium.
Rencontre avec Esméralda Romanez mardi 15 à 16h. Vernissage mardi 15 à 18h.

© Photo Vanessa Gilles

Partager



FESTIVAL FLAMENCO 2019

Le programme du Festival Flamenco est en ligne !

Achetez vos places et abonnez-vous dès maintenant
sur le site de la billetterie.