Théâtre de Nîmes > Autour du flamenco > La Taranta « origen de los cantes de las minas »

La Taranta « origen de los cantes de las minas »

Par José Ramón Checa Medina



Vendredi 13 janvier 2017 à 12h30 au Bar du Théâtre Bernadette Lafont


conference-la-taranta

La Taranta, l’un des styles du cante jondo, est avec la seguiriya, le fandango ou la alboreá, le flamenco qui sort de l’âme, l’un des chants du déchirement. Née vers 1880, apparemment dérivée du fandango de la région d’Almería, transplantée dans les zones minières de l’orient andalou et de Murcia, elle est le porte-drapeau des chants des mineurs et a vécu, notamment à Linares, un âge d’or qui s’est prolongé jusque dans les années trente. Aujourd’hui, les mines andalouses ne sont plus que des fantômes mais la Taranta, jamais éteinte, retrouve souffle et force…

José Ramón Checa Medina, docteur en flamencologie originaire de Linares et enseignant à l’université de Séville, est le grand spécialiste de la Taranta dont il a, le premier, exploré toutes les facettes.

A l’issue de la conférence, Pepe Linares dédicacera sa biographie parue chez BAM éditions.

Conférence en espagnol traduite en français par Nadia Messaoudi.
Accès libre dans la limite des places disponibles. Durée 1h environ.

Partager



  • Autour des spectacles

  • Agenda

    mars 2017
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Prochainement