Trois générations de danseurs hip hop réunies sur le plateau : une rencontre pleine d’énergie où respect et émotion sont au rendez-vous.

« Peace, unity, love and having fun !» Comme un cri du cœur, Amala Dianor reprend la célèbre devise du hip hop et rassemble des danseurs de différentes
générations, croisant les styles et les techniques. on découvre ceux qui ont fait leurs classes sur le bitume, et ceux issus de la New School adepte des démonstrations sur internet. Tous portent dans leur corps les grandes étapes de ce mouvement, l’intensité d’une danse identitaire et solidaire.
Les gestes ont évolué, les tensions se sont déplacées : debout ou au sol, chaque personnalité s’exprime avec authenticité et la confrontation se fait dans la générosité
et le respect. Leur spectacle est un défi lancé à la dégénérescence qui nous guette, un retour aux forces vives qui ravive avec insolence et insouciance l’amour du rythme.


Production Compagnie Amala Dianor / Kaplan.
Coproduction Théâtre Louis Aragon – scène conventionnée danse de Tremblay-en-France dans le cadre de «Territoire(s) de la Danse» 2015 et 2016, avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis, CNDC – Angers, le CCN de Créteil et du Val de Marne, La Villette – Etablissement public du parc et de la grande halle de La Villette et le Théâtre Paul Eluard de Bezons – scène conventionnée danse dans le cadre de la permanence artistique de la Région Île-de-France, le CCN de La Rochelle / Poitou Charentes.
Avec le soutien d’ARCADI, de la SPEDIDAM et de la Ville d’Angers.
La compagnie Amala Dianor est soutenue par la DRAC des pays de la Loire, la région des pays de la Loire et la Ville d’Angers. Amala Dianor est artiste associé à POLE-SUD – Strasbourg, au CENT QUATRE à paris et à l’association Scènes de Pays dans les Mauges (2016-2018).