Andrés Peña et son épouse Pilar Ogalla, grands danseurs classiques, réveillent la tradition avec une rare élégance.

Andrés Peña le Jerezan et Pilar Ogalla, originaire de Cadix, rêvaient de renouer avec l’âge d’or du baile flamenco tout en élégance, grâce et séduction. Pour ce couple de professionnels et enseignants reconnus qui a sillonné le monde aux côtés des plus grands, le flamenco est resté une fête, un moment de beauté pure. De sepia y oro, célébré par le grand prix du public lors du dernier Festival de Jerez, est bien le bijou de luxe dont ils rêvaient. Remarquablement mise en scène par Faustino Nuñez, cette petite anthologie flamenca au vestiaire chatoyant est un feu d’artifice où exultent, radieux, les deux danseurs. Porté par la guitare rayonnante de Rafael Rodríguez, le chant est lui aussi de la fête. Au plus haut niveau. Miguel Soto “Londro” et David Carpio, impressionnants, alternent avec deux grandes voix féminines, Melchora Ortega et Anabel Rivera, sous le feu rythmique des palmeros Diego Montoya et Roberto Jaén. Et dans ce carrousel d’une rare élégance, Andrés Peña et Pilar Ogalla transmettent avec euphorie leur seul credo : le flamenco est d’abord un hymne à la vie.


Direction artistique et chorégraphie Andrés Peña y Pilar Ogalla
Direction scénique Faustino Nuñez
Dramaturgie Faustino Nuñez, Andrés Peña et Pilar Ogalla
Conception photographique Axel Bizarro
Lumières Manuel Madueño
Son Rafael Pipió
Régie Yllar Martínez
Costumes Sastreria Mera, María José Garrido, Silvana Sánchez, Fátima Canca et Antonio Parra

Collaboration à la production Akais Chindos Producciones.

Prix du public Festival de Jerez 2016.