Avec Devenir hibou, les trois danseurs de La Zampa abordent la nuit comme une invitation.

La Zampa ne se doutait pas, jusqu’à B&B, interprétation libre et grisante de La Belle et la Bête (créée au Théâtre de Nîmes en 2015) qu’elle pouvait s’adresser aux plus jeunes.
« Une réussite », précisent les chorégraphes. Avec ce nouveau spectacle, la compagnie ouvre un cycle de deux opus sur le thème de la nuit. La nuit comme un événement, une zone tampon, une surface
à percer pour voir plus loin. Les choses et leurs contours y apparaissent et y disparaissent, changent d’aspect, même les corps des trois danseurs, parfois si réels, deviennent tour à tour élastiques ou évanescents. Devenir hibou pour entrer sans crainte dans la nuit. Avant qu’elle ne se transforme en un nouveau jour.


Musique Marc Sens
Création lumière Denis Rateau
Régie son Valérie Leroux
Costumes et accessoires Lucie Patarozzi
Dramaturgie Marie Reverdy

Coproduction Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine. Aide à la résidence Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine, Théâtre Molière – Scène nationale de Sète et du bassin de Thau, L’estive – scène nationale de Foix et de l’Ariège, 3 bis f Aix-en-Provence.
La Zampa est subventionnée par la Direction régionale des affaires Culturelles Occitanie / Pyrénées-Méditerranée au titre de l’aide aux compagnies conventionnées, par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et par le Département du Gard.
Photo © Benoit Gob