Fable originale et poétique sur le plaisir retrouvé au-delà des écrans et de la consommation standardisée.

Il n’était pas encore une fois, dans quelques centaines d’années, un monde où les êtres, fuyant la surface surchauffée de la terre se seront réfugiés dans le Royaume de la Caverne. Devenus des « souterriens », ils useront avidement des dernières trouvailles technologiques proposées par le Prince Pomme Pomme Pomme Pomme. Manon, petite fille remarquable, trouvera l’issue vers le monde sauvage de la lumière naturelle où, nature et poésie auront repris leurs droits.
Le collectif L’Avantage du doute imagine cette allégorie de la caverne pour éclairer les rapports entre réalité et virtuel. où s’arrête le réel, où commence la fiction dans notre monde saturé d’images ? Au théâtre, le monde se recrée sous nos yeux. Cette illusion redonnerait-elle le goût de la libre pensée ?


Scénographie Delphine Sainte-Marie
Lumières Jérôme Perez
Régie générale Wilfried Gourdin
Costumes Marta Rossi
Vidéo Kristelle Paré et Baptiste Klein

Production L’Avantage du Doute.
Coproduction Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – danse contemporaine – art et création, Le Théâtre de Lorient – Centre Dramatique national, Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque et le Théâtre de la Bastille.
Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre et de la SPEDIDAM.
Ce texte est lauréat de l’Aide à la Création de textes dramatiques – ARTCENA.
Photographie :  Kristelle Paré.