La belle et explosive chanteuse gitane d’Arcos de la Frontera met le feu partout où elle se produit.

Fabiola Perez “La Fabi”, jeune chanteuse gitane d’Arcos de la Frontera, n’est pas une débutante. Lâchée dès l’âge de onze ans dans le circuit des peñas et festivals, elle a intégré tôt le Ballet Flamenco de Andalucía avec lequel elle a sillonné la planète, accompagné plusieurs compagnies de danse (qu’elle pratique avec maestria) et côtoyé de nombreuses figures du cante pour parfaire son apprentissage. Désormais, elle trace aussi sa route en soliste et dans son style bien à elle. Chaud bouillant.
Ceux qui pourraient penser que parfois elle en rajoute côté volcan sont bien obligés de saluer sa maîtrise rare du compás ou l’originalité de sa voix (voz affilá disent les flamencos). Un phénomène, oui, qui vit avec la même intensité les chants de peine et les chants festifs, capable d’enchaîner une soleá proche du sanglot avec une bulería qu’elle danse à la perfection. on devine déjà qu’Antonio Moya, ambassadeur de Nîmes en Andalousie où il est devenu un accompagnateur hors-pair, saura pousser la belle Fabiola à se surpasser. Amateurs d’eaux calmes, passez votre chemin…


Production Sampedro S.L.