L’éveil du désir selon Duras. Cette chorégraphie électro-théâtrale est un vivier d’émotions authentiques.

Pour ce huis-clos poétique entre souvenir et fantasme, Christelle Derré, metteure en scène et Odile Azagury, chorégraphe, ont conçu un dispositif original : un acteur raconte sa rencontre avec une femme, tandis que celle-ci, placée sur une plate-forme surélevée, telle une chambre d’hôtel, danse l’émotion qui en ressort. Dès le départ, un contrat est passé entre ces deux êtres réunis dans leurs solitudes, avec un nombre limité de nuits à partager…
Tous les éléments scéniques s’imbriquent pour faire résonner la beauté du texte de Marguerite Duras, la voix de l’homme se mêle à la danse, à la musique et aux images projetées sur des transparents. La scène entière est prise dans les affres de l’amour.


Concept multimédia Collectif Or Normes
Musique David Couturier
Vidéo, conception multimédia et lumières Martin Rossi

Production Collectif Or Normes.
Avec le soutien du DICREAM et du CNC, de la Région Poitou-Charentes, de la SPEDIDAM, de la Fabrique du Vélodrome à La Rochelle, du Théâtre du Girasole et de la Compagnie Gilgamesh à Avignon, la Maison de Maria Casarès à Alloue en Charente, le Lieu Multiple à Poitiers et les Fées d’hiver à Crévoux, Confluences, le Théâtre de Belleville.
© Photo Nicola-Frank Vachon.