Antoine Gindt révèle une pièce mythique des années 1960, novatrice, déconcertante, brillante.

Près de cinquante ans après sa création nimbée de scandale, cette Passion reste une oeuvre à part, à redécouvrir pour sa forme expérimentale et la hardiesse de son livret. Inspiré de Justine et Histoire de Juliette de Sade, et d’un sonnet de Louise Labé, poétesse du XVie siècle, cet opéra contemporain se compose d’une suite de tableaux, immersions dans les affres de l’amour et du désir.

Théâtre total, il met le texte, la musique, mais aussi le chef, la lumière en interaction permanente. Il fallait l’acuité d’Antoine Gindt, metteur en scène reconnu pour ses talents de mélomane, et la justesse de la baguette de Léo Warynski, pour réinventer ce défi vocal et musical. Fantaisiste et engagé, il se joue de la tradition lyrique italienne comme des avant-gardes.


Avec
Raquel Camarinha, soprano Justine ‘o’ Juliette
Eric Houzelot, comédien Le Marquis
Et l’Ensemble Multilatérale, 9 musiciens
Direction musicale Léo Warynski

Production T&M-Paris. Coproduction Théâtre de Nîmes – scène conventionnée pour la danse contemporaine.
Avec le soutien de Musica Strasbourg.
Photographies : DR / Roberto Masotti