Rodolphe Dana et son collectif électrisent Le Misanthrope, donnant une saveur burlesque à l’œuvre intemporelle de Molière.

« Il s’agit d’une tragi-comédie » annonce Rodolphe Dana qui revient au Théâtre de Nîmes avec le collectif artistique du Théâtre de Lorient. Le cofondateur des Possédés s’empare pour la première fois d’une pièce de Molière. Loin de tout académisme, il se plaît avec ses acteurs à faire entendre au mieux cette satire de la Cour, dans un univers baroque et des costumes loufoques.
Alors qu’Alceste dénonce l’hypocrisie et la compromission, il aime Célimène, femme libre et railleuse aux nombreux prétendants. De l’intransigeance à la vanité, Alceste est un hypersensible qui ne démord pas de ses principes, au risque de sombrer dans la folie. La question n’est pas de savoir qui a tort ou raison, mais de ridiculiser avec Molière nos propres paradoxes.


Scénographie Rodolphe Dana
Avec la collaboration artistique de Karine Litchman
Lumières Valérie Sigward
Costumes Elisabeth Cerqueira assistée de Sidonie Andru-Michel, Maïalen Arestegui, Lisa Beaugey, Blanche Machinal, Claire Michau et Bérangère Penvern
Construction décor équipe technique du Théâtre de Lorient, CDN

Production Théâtre de Lorient, Centre Dramatique national.
Coproduction Maison de la Culture de Bourges, L’Archipel – pôle d’action culturelle – Fouesnant-Les-Glénan, Le Canal – Théâtre du pays de Redon – Scène conventionnée pour le théâtre, Théâtre du Champ au Roy – Scène de Territoire – Guingamp.
Photo © Jean-Louis Fernandez

La représentation du jeudi 6 février 2020 à 20h est accessible aux spectateurs aveugles ou malvoyants (audiodescription réalisée par accès Culture).