Ce ballet d’ombres et de chair est une traversée de nos désirs intimes, du jeu innocent à la persécution.

Dans cette pièce à la beauté sauvage, Alain Buffard atteint les rives incertaines du désir. Il évoque des instants ineffaçables, troubles de nos premiers émois ou violence d’une sexualité traumatique, abusée. Il s’est inspiré de l’histoire du rapt d’un enfant dans Le Roi des Aulnes de Goethe, qu’il a conjuguée avec la célèbre comptine Promenons-nous dans les bois tant que le loup n’y est pas…
Fantômes sans âge, les trois danseurs avancent masqués, tour à tour victimes et bourreaux, consentants et rebelles. « Ils sont amoureux, ils sont furieux » disait le chorégraphe. Atteignant une perfection des jeux de lumières, du son et de la vidéo, il a créé une véritable suit


Accompagnement technique Christophe Poux
Lumières Paul Beaureilles et Thalie Lurault
Son Frédéric Marolleau – Masques Daniel Cendron
Production PI:ES Isabelle Ellul
Communication PI:ES Jeanne Dantin

Les Inconsolés (2017) s’inscrit dans l’événement « Alain Buffard spectacles, colloque, exposition » produit par le CN D Centre national de la danse, et l’Association PI:ES Alain Buffard, avec la Fondation d’entreprise Hermès, le Musée national d’art moderne / Centre de création industrielle, les Spectacles vivants – Centre Pompidou, le Théâtre de Nîmes – scène conventionnée pour la danse contemporaine, le CDC Uzès Danse et soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication – Direction générale de la création artistique – Délégation à la danse et la Région Occitanie à l’occasion du dépôt des archives d’Alain Buffard et de sa compagnie PI:ES au CN D Centre national de la danse.
Production Association PI:ES Alain Buffard. Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings. Coproduction CN D Centre national de la danse, le Théâtre de Nîmes – scène conventionnée pour la danse contemporaine, Les subsistances, Laboratoire international de création artistique – Lyon, les Spectacles vivants – Centre Pompidou. résidences CN D Centre national de la danse, Les subsistances, Laboratoire international de création artistique – Lyon.
Photographies : Marc Domage.

Avertissement : certaines scènes sont susceptibles de heurter la sensibilité des spectateurs.