Chant profond et émotion. Mari peña, voix royale d’une dynastie gitane, nous transporte sur les terres flamencas de utrera.

Pour ce récital, Mari Peña entend incarner le patrimoine musical familial dont elle a hérité de son arrière grand-oncle, le légendaire Pinini, et de tant d’autres grands artistes de la dynastie Peña : Bernarda et Fernanda de Utrera, El Perrate, María La Perrata, El Lebrijano, Gaspar de Utrera, Inés Bacán, Pedro Peña, Pepa de Benito, Miguel Funi… Antonio Moya, son guitariste et compagnon, nîmois de naissance mais utrerano d’adoption, connaît ces cantes comme personne depuis sa longue initiation flamenca sous le magistère de Pedro Bacán. Fier à juste titre de ses racines, le flamenco d’Utrera sait s’enrichir d’influences musicales exogènes qu’il fond avec bonheur dans son corpus de bulerías ou de tangos-rumbas. L’accompagnement et les arrangements de Pedro Ricardo Miño sauront magnifier ces « cuplés ».
Pedro Peña a souvent déclaré « l’objectif premier du chant gitan n’est pas d’être joli, mais de transmettre des émotions… »


Son Théâtre de Nîmes
Lumières Juan Sampedro et Théâtre de Nîmes

Production producciones De Flamenco Sampedro S.L.
Photographie : DR.