Changement de programme

Le concert acoustique de ce samedi 21 janvier à 17h à l’Institut Emmanuel d’Alzon sera interprété par David Carpio, au chant, accompagné à la guitare par Antonio Moya.
Merci de votre compréhension.

Issu d’une des plus grandes dynasties de chanteurs de Jerez de la Frontera, David Carpio collabore entre autres avec les danseurs Mercedes Ruiz, Concha Vargas,
Angélita Vargas, María José Franco, Manuela Carpio, Manuel Liñan … et les grandes figures du cante, Juan Moneó el Torta, la Macanita, Juana la del Pipa, Luis el Zambo,
Vicente Soto, Fernando de la Morena … Il participe à de prestigieux festivals comme le Festival de Jerez, le Festival de la Puebla de Cazalla, le Festival de la Unión, de Arranque Roteño, le Festival de la Serrana, la Fiesta de la Buleria, Viernes Flamencos…
David Carpio est un artiste complet et mature. Son chant métallique et profond, forgé dans le quartier de la Plazuela, fait de lui une promesse du cante jondo. Il a par ailleurs reçu le Prix du meilleur chanteur au Festival de Jerez en 2013.

Antonio Moya, nîmois d’origine, fils d’émigrés andalous, découvre le flamenco grâce à Pepe Linares, figure emblématique du cante jondo. Il y a 20 ans, il décide de s’installer en Andalousie. Aujourd’hui, il n’est pas seulement l’un des meilleurs guitaristes accompagnateurs de toute la planète flamenca. Epoux de la remarquable chanteuse Mari Peña, fille d’une dynastie gitane d’Utrera, il fut le complice et disciple du regretté Pedro Bacan, guitariste visionnaire de Lebrija. Antonio s’est métamorphosé. Il est, lui le non-gitan, un flamenco de cœur et d’âme et une sorte de chef de tribu respecté pour sa personnalité et sa sensibilité artistique.


Coordination Pepe Linares.