Retour magistral des tg STAN. Questions existentielles et comédie des faux-semblants : rien ne leur échappe !

Toujours à l’affût de textes à part, accueillis à Nîmes avec l’inénarrable My Dinner With André, ces acteurs rompus à une exquise nonchalance parient une nouvelle fois sur le plaisir du jeu. Après un prologue poétique de l’auteur norvégien Jon Fosse, ils nous offrent une satire des bobos signée par l’Allemand Marius von Mayenburg.
L’intrigue est simple : un couple libéral de gauche engage Jessica pour s’occuper de leur fils de 12 ans et en tant qu’aide ménagère. Entre remarques, clichés et
confessions déplacées, l’extravagance s’amplifie quand leur ami, artiste conceptuel, fait irruption dans la maison pourtant déjà assez borderline. Les répliques
font mouche, les acteurs s’en donnent à cœur joie. Rapports de classe, famille, art… tous les ingrédients sont là pour débusquer le prêt-à-penser.


Lumières Thomas Walgrave
Costumes an D’Huys
Production et technique tg STAN

Production tg STAN.
STAN est subventionnée par le gouvernement Flamand.
Photo © Koen Broos