Trois femmes pour un voyage vers la lumière. Une ode à la renaissance et aux mystères de la féminité.

Cette pièce nous immerge dans le désir d’enfant qui est celui de Rocío, mais aussi dans un entrelacs de relations qui sont l’occasion d’une réflexion sur la maternité. Trois femmes pour un voyage vers la lumière : Lola Cruz, Rocío Molina Cruz y Sílvia Pérez Cruz.
Lola est la mère de Rocío, Sílvia est mère et Rocío désire le devenir. La lumière au bout du chemin. Un soupirail obscur qui rétrécit puis au bout duquel apparaît la lumière, éblouissante. L’apparition de la lumière lors du passage de l’état liquide à l’aérien. C’est la naissance.


Direction artistique Carlos Marquerie, Rocío Molina et Sílvia Pérez Cruz
Dramaturgie Carlos Marquerie

Concept musical et paroles Sílvia Pérez Cruz
Composition musicale (flamenco) Eduardo Trassierra
Paysage sonore Carlos Gárate
Espace scénique Carlos Marquerie (conception et dessins), Antonio Serrano
(réalisation et matériel), David Benito (animation et projections)
Création lumières Carlos Marquerie
Assistante à la mise en scène et à la chorégraphie Elena Córdoba
Costumes Cecilia Molano assistée de Esmeralda Dias et Emilia Ecay

 

 

Production Danza Molina. Direction exécutive de la Compagnie Loïc Bastos.
Production de la Compagnie Magdalena Escoriza.
Coproduction Chaillot, Théâtre national de la Danse, Paris ; Grec 2018 Festival de Barcelona – Instituto de Cultura, Ayuntamiento de Barcelona ; Festival d’Avignon ; Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine ; Biennale de Flamenco de Séville. avec la collaboration du Festival Temporada Alta – Gérone ; Teatros del Canal – Madrid.
Rocío Molina est artiste associée à Chaillot – Théâtre national de la Danse.
Spectacle créé le 6 juillet 2018 au Festival d’Avignon.
© Photos Pablo Guidali.