À la recherche de nos démons, cette pièce musicale est une traversée collective vers des horizons inspirants.

Histoire de désir, d’idéal et de violence, le livret de Tosca sert de base au nouveau projet de Vincent Courtois, autour du thème du démon dans la création artistique. Chez Puccini, la cantatrice est le jouet du chef de la police à la recherche d’un sympathisant bonapartiste caché par son amant, le peintre Cavaradossi. Par jalousie, elle se laisse au départ manipuler.
Le compositeur et violoncelliste, artiste associé au Théâtre de Nîmes, a réalisé durant deux ans des rencontres et des ateliers avec des collégiens, lycéens, élèves du conservatoire, détenus. Colères irrépressibles, fous rires, trac… autant de réflexion, de paroles et de sons enregistrés qui ont nourri cette musique de notre temps, d’une liberté novatrice.

 

CONCERT LABORATOIRE avec Vincent Courtois au violoncelle,
Julian Sartorius à la batterie et Sylvain Daniel à la basse.
Mercredi 21 mars 2018 à 19h à l’Odéon. Tarif unique 5 euros, hors abonnement.

 


Production Compagnie de l’Imprévu avec le soutien du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis et la DRAC Île de France. Projet accueilli en résidence à la Dynamo de Banlieues Bleues à Pantin.
Photographies : Tina Merandon, Christophe Charpenel.