L’illustre compagnie belge de KOE fait son retour à Nîmes dans une comédie sociale, satire de l’être et du paraître.

Dans l’esprit de My dinner with André, présenté avec succès à l’Odéon où Peter Van den Eede de la Compagnie de Koe jouait avec Damiaan De Schrijver des tg STAN, Beckett Boulevard met à bas les conventions, sociales et théâtrales. Une actrice qui décide d’entrer en politique retrouve son ex-mari dans un restaurant, où le serveur n’est autre qu’un ancien ami du couple. Avec un sens de l’absurde désopilant, ils questionnent notre rapport à l’identité, en pointant nos volontés d’intégrité et notre penchant pour l’uniformité.

Les acteurs chantent, en passant de Chic à Bowie, parodient une émission télé, le tout dans un comique de situation devenu leur marque de fabrique. Les frontières entre personnages et acteurs sont brouillées, le réel et la fiction s’entremêlent. Si mentir pour faire vrai est le paradoxe du comédien, de KOE en tire le fil rouge de cette pièce jubilatoire.


Régie technique et son Bram De Vreese et Pol Geusens. Remerciements à Matthias de Koning, Marlene De Smet, Jan Hautekiet et Tom Lenaerts.
Avec l’appui des Autorités flamandes.
Coproduction Théâtre Garonne – scène européenne, Toulouse, Théâtre de Nîmes, Théâtre du Bois de l’Aune, Aix-en-Provence, La Vignette, scène conventionnée / Université Paul-Valéry Montpellier 3.

© Koen Broos