Acrobate féministe drôle et intransigeante, Laura Murphy porte, à travers sa performance solo, un regard incisif sur la femme, son corps et sa représentation sociale.

Aiguisée à la performance critique, l’acrobate, danseuse et interprète Laura Murphy manie le verbe avec une vraie liberté de ton. Avec pour seul élément de décor sa corde lisse et son corps entièrement nu, cette féministe convaincue offre à travers ce spectacle, lauréat CircusNext 2018, une vision personnelle et réflective du monde.

Son regard radical sur la société lui donne l’occasion d’une diatribe qui mêle l’histoire d’Adam et Eve à des expériences vécues et des discussions de comptoir. Elle attaque la propriété sociale du corps féminin dans l’Histoire, le spectacle dans le milieu politique britannique ou les investissements bancaires dans le commerce des armes. L’acrobate transforme tour à tour sa corde en micro ou en serpent, explorant sous toutes ses coutures ce corps féminin et les regards que l’on porte sur lui. Le show se poursuit, jubilatoire, jusqu’aux applaudissements.


Spectacle accueilli avec
La Verrerie d’Alès – Pôle national cirque Occitanie
dans le cadre des Pistes à Suivre

Scènes et propos pouvant heurter la sensibilité du public

équipe de création complémentaire
Production, régie plateau et son Nicole A’Court-Stuart
Création et régie lumières Katie Davies
Formation initiale Terry O’Connor
Soutien chorégraphique Madeline Mcgowen

Soutenu par Arts Council England, CircusNext (Jeunes Talents Cirque Europe), Jacksons Lane et Carré Magique, the Invisible Circus.

© darko Škrobonja