Dani de Morón, éblouissant de technique, poursuit son ascension et célèbre son retour sur la scène nîmoise. Un orfèvre de la guitare au talent confirmé.

Originaire de Morón de la Frontera, ville à forte tradition de guitare et de flamenco, le Sévillan Daniel López Vicente a fait ses débuts dans les peñas et les concours régionaux avant d’intégrer, à Séville, la célèbre école de Matilde Coral. Le jeune tocaor s’engage alors dans un parcours où il combine accompagnement au chant et à la danse, composition et guitare de concert. Cet apprentissage lui ouvre les portes des grandes compagnies de danse d’Antonio Canales, Javier Latorre ou Manuela Carrasco, entre autres.

Rapidement remarqué, Paco de Lucia l’invite en tant que seconde guitare sur la tournée de l’album Cositas Buenas. Une révélation ! Une expérience qui le propulse au premier rang des guitaristes. Virtuose hors pair, créateur exceptionnel, il est désormais un de ces jeunes musiciens qui font évoluer le flamenco. Creer para ver, son dernier opus qui connaît un véritable succès, en est la preuve. Nîmes lui offre une soirée unique. Une Carte Blanche où il présentera le meilleur de son art !

Festival Flamenco 2022
Du jeudi 13 au samedi 22 janvier


Production Cisco Casado (A Negro).

© Jose Angel Vidal