Six femmes artistes, d’origine africaine et venues des quatre coins du monde, chantent, dansent et racontent l’histoire de leurs peuples, faite de lutte et d’espoir vainqueur.

Pour cette ode à la beauté et à la force féminines, Dorothée Munyaneza qui avait présenté en 2014 Samedi Détente, spectacle sur son enfance meurtrie durant la Guerre du Rwanda, s’entoure ici de 5 femmes africaines ou afro-descendantes rencontrées lors de ses tournées internationales. D’âges différents, danseuses, comédiennes, compositrices ou poétesses, elles portent fièrement en elles les luttes et la culture de leurs peuples.

Dorothée Munyaneza met en scène la puissance éclatante du témoignage et de la vie. Elle crée un spectacle polyglotte, où la voix, la danse et le chant marient l’intime à la grande Histoire. Ces héroïnes conjuguent leurs vécus, traversés de séismes, de sang et de joie. Parées de vêtements qui épousent les mouvements de leurs corps, elles engendrent une symphonie de la mémoire, qui dit combien l’art est salvateur.


Collaboration artistique, scénographie « suspension » Stéphanie Coudert
Conseil scénographique Vincent Gadras
Musique Alain Mahé, Ben Lamar Gay et Dorothée Munyaneza
Création sonore Alain Mahé
Création lumière Christian Dubet
Remerciements Hlengiwe Lushaba Madlala, Zora Santos et Keyierra Collins

Direction de production et développement Emmanuel Magis (Mascaret Production) assisté de Juliette Josse Régie générale Marion Piry / Régie lumières Marine Levey et Anna Geneste / Régie son Camille Frachet / Traduction surtitres Olivia Amos.
Production Compagnie Kadidi, Anahi.
Coproduction Théâtre de la Ville – Paris, Festival d’Automne à Paris, Charleroi danse – Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles, Châteauvallon – Scène nationale, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Scène nationale, Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique, CCN-Ballet National de Marseille (Accueil Studio 2020), NEXT Festival / La Rose des Vents – scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq, Théâtre National de Bretagne, Théâtre de Nîmes.
Avec le soutien de DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, Ministère de la Culture, Fonds de dotation du Quartz – Scène nationale de Brest, La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – Centre national des écritures contemporaines, de la SPEDIDAM, du Département des Bouches du Rhône et de la Ville de Marseille. Dorothée Munyaneza est Artiste associée au Théâtre de la Ville – Paris. Dorothée Munyaneza a été en résidence à Chicago avec le soutien de la FACE Foundation, le Consulat Français de Chicago, l’Institut Français Paris ; et en partenariat avec High Concept Labs, Ragdale Foundation, Experimental Station, Poetry Foundation, France Chicago Center à l’Université de Chicago.

© Leslie Artamonow