Quatre actrices de caractère dans un texte d’une exubérance magistrale. un théâtre où le monde rit de ses propres maux.

C’est avec une fantaisie à l’anglaise, caustique à souhait, que Marc Paquien revient au Théâtre de Nîmes où il a notamment présenté Oh les Beaux jours ! en 2012 avec Catherine Frot et La Locandiera en 2013 avec Dominique Blanc. Metteur en scène qui sait illuminer la présence de ses actrices, il réunit ici des comédiennes d’exception. L’autrice de 80 ans, Caryl Churchill, y fait dialoguer quatre dames âgées à l’heure du thé en été. Parmi elles, une Cassandre des temps modernes décale leurs propos vers des récits apocalyptiques, autour de l’hyper-capitalisme et des dérives absurdes de notre monde.
À la révélation d’une écrivaine majeure, trop méconnue en France, Marc Paquien ajoute le plaisir d’entendre quatre destins de femmes en savourant le talent unique de leurs interprètes.


Décor Emmanuel Clolus
Costumes Claire Risterucci
Son Xavier Jacquot
Lumières Alain Paradis
Assistante à la mise en scène Julie Pouillon
Maquillages Nathy Polak
Chant Anne Fischer

L’arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté.

Production Théâtre Montansier – Versailles.
Coproduction Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine, Célestins-Théâtre de Lyon, Comédie de Picardie, Compagnie Ithopios.

Photo © Carole Bellaiche