Pionnier de l’expressionnisme dans la peinture moderne, mais aussi graphiste novateur, Edvard Munch a travaillé à traduire dans son art ses émotions, à rendre compte de sentiments puissants et subjectifs, et à exprimer « les états d’âme les plus subtils ». Pour la première fois une édition en français dévoile les écrits, méconnus en France, du génie norvégien.

Nous ne mourons pas
C’est le monde qui nous quitte.
Rien n’est petit
Rien n’est grand.
Citations de L’arbre de la connaissance pour le meilleur et pour le pire
Transcription typographique des pages manuscrites

 

Edvard Munch (1863 – 1944)

C’est l’un des plus célèbres peintres scandinaves. Entre symbolisme et expressionnisme, l’auteur du célèbre Cri est un peintre de l’âme et des émotions. Son pessimisme n’est guère éloigné de la philosophie d’Arthur Schopenhauer et de Friedrich Nietzsche, ainsi que de la poésie mallarméenne. Esprit de ce que l’on a nommé la « décadence fin de siècle », Munch a livré une œuvre profondément biographique, l’une des plus singulières de la mouvance symboliste.


Edvard Munch L’œil et la plume, Écrits éditions Presses du réel traduit par Luce Hinsch édité par Jérôme Poggi 2011

Production Théâtre de Nîmes.

© Emma Morin