SPECTACLE ANNULÉ !

Dans le cadre des mesures d’urgence liées à la pandémie du COVID19, le Théâtre de Nîmes a le regret d’annuler les représentations du Faune et de la La Grande Nymphe.
En savoir plus.

Œuvre majeure de l’histoire de la danse. Le ballet de Nijinski dans la peau d’Emmanuelle Huynh.

Dans un cadre naturel exceptionnel, Emmanuelle Huynh reprend L’Après-midi d’un faune. C’est à un pan entier de l’histoire des arts que s’attaque la danseuse chorégraphe. Scandale à sa création en 1912, le ballet de Nijinski est resté le symbole des avant-gardes des Ballets russes, sur une musique de Debussy et un poème de Mallarmé.
Respectueuse de la partition originale, qui lui a été transmise par les membres du Quatuor Albrecht Knust, son projet repose sur un effet de sur-impression. Elle interprète de façon distincte Le Faune puis La Grande Nymphe, en silence puis en musique. Suite à Formation d’après Pierre Guyotat et Etrangler le temps avec Boris Charmatz présentés la saison dernière, l’artiste associée au Théâtre de Nîmes, qui aime tant les formes expérimentales, s’impose ici dans un style éminent.


Production plateforme Mua. Coproduction CNDC Angers.
Plateforme Mua, compagnie Cerni est conventionnée par le ministère de la Culture et de la communication – Direction régionale des affaires culturelles des pays de la Loire, par le Département de Loire-Atlantique et de la ville de Saint-Nazaire.
Photo © Marc Domage