Au royaume des passions tragiques et des ambitions destructrices, Bruno Geslin orchestre un plateau flamboyant.

Bruno Geslin  met à profit son art d’un théâtre complet avec cette pièce de Marlowe, joyau de l’auteur contemporain de Shakespeare. Il déroule le règne d’Édouard II d’Angleterre dans un décor mobile dévasté par les flammes. A la mort de son père, le nouveau Roi rappelle auprès de lui son amant exilé, attisant au passage les manœuvres de la reine et de nobles frondeurs. À nouveau banni, Gaveston revient avant d’être exécuté sur ordre de Mortimer, l’amant de la Reine. La tragédie se poursuit dans un royaume rendu au chaos, à l’image de la douleur de son souverain.
Conflits et trahisons rythment cette tragédie élisabéthaine. Bruno Geslin les adapte en donnant autant d’importance à l’image qu’au texte. Il exploite toutes les ressources que lui offre ce théâtre de la démesure, où chaque personnage est le jouet de ses propres démons.


Régie générale et collaboration scénographique Christophe Mazet
Création vidéo Jéronimo Roé
Création lumières Dominique Borrini
Création costumes Sita Messer
Assistant costumes Eliah Maag
Écriture musicale et création sonore Mont Analogue
Régie lumière Claude Casas
Régie plateau Yann Ledebt

Coproduction Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie et Théâtre Sorano – Toulouse et co-accueil des 6 premières représentations, L’Empreinte – scène nationale Brive – Tulle,
Le Parvis – scène nationale Tarbes – Pyrénées, Théâtre de l’Archipel – scène nationale de Perpignan, Théâtre de Nîmes, La Comédie de Caen – CDN de Normandie, Le Tandem –
scène Nationale Douai – Arras, Le Printemps des Comédiens – Montpellier, La Bulle Bleue – ESAT Artistique et culturel de Montpellier, (en cours).Soutien, résidence : Ville de Mazamet.
Remerciements : Lokal – Saint-Denis, Ateliers de construction du Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie.
La compagnie La Grande Mêlée est conventionnée par la DRAC Occitanie – Ministère de la Culture et la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, et subventionnée par la ville de Nîmes.

© Photo Bruno Geslin