La vraie fausse rencontre de deux géants de la musique, Wagner et Rossini.

« L’action se passe (presque) aujourd’hui », annonce Antoine Gindt, fidèle du Théâtre de Nîmes, qui a récemment installé sa compagnie dans la commune gardoise. Mélomane renommé aux projets originaux, il met en scène la rencontre à Paris en 1860 des compositeurs Wagner et Rossini, monstres sacrés de la musique.

Nous sommes dans le foyer d’un théâtre devant un buffet de Première alors que le spectacle vient tout juste de commencer dans la salle. Les époques se brouillent : ces deux hommes sont-ils vraiment Wagner et Rossini ou des artistes mondains du XXIe siècle ? La présence de Cosibella, belle femme à l’intelligence séduisante, offre un jeu à trois très théâtral. Ce trio réhausse la saveur de ces échanges. On y discute des succès et des cabales, des ambitions et des souvenirs. Cela comme on en parlerait de nos jours, rendant l’événement historique d’une étonnante actualité.


Dramaturgie Cecilia Franco
Collaboration à la mise en scène Elodie Brémaud
Scénographie Elise Capdenat et Pia de Compiègne
Lumières Daniel Levy
Costumes Fanny Brouste

Texte librement adapté de La Visite de Wagner à Rossini d’Edmond Michotte
Librairie Fischbacher, Paris, 1906 Ré-éditions Actes Sud, 2011

Production T&M Nîmes/Occitanie. Coproduction (en cours) Théâtre de Nîmes.
Avec le soutien du Hangar Théâtre – ENSAD de Montpellier et en partenariat avec l’école supérieure des Beaux-Arts de Nîmes. Remerciements L’Athénée Théâtre Louis-Jouvet et le Théâtre de Nîmes.
T&M, association conventionnée par le Ministère de la Culture / DRAC Occitanie, reçoit le soutien de la Région Occitanie, de la Ville de Nîmes et du Département du Gard. Les images ont été prises dans le cadre de répétitions au Théâtre de l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet.

© Xavier Lambours pour T&M