De la vie cachée de François Mitterrand avec Anne Pingeot est née une longue correspondance. Patrick Mille porte haut le style de cet homme politique au destin unique.

En 1994, les Français découvrent à la Une d’un magazine la double vie de François Mitterrand, Président de la République. Marié à Danièle, femme publique d’un grand engagement politique et mère de ses deux fils, l’homme entretenait depuis 1962 une liaison avec Anne Pingeot. Durant trente-trois années de passion partagée dans l’ombre, le chef d’État lui écrit plus de 1 200 lettres, récemment publiées chez Gallimard. Patrick Mille et Benjamin Guillard en ont extrait des morceaux choisis.

Cette histoire romanesque, l’acteur l’interprète avec une intelligence de cœur. Il fait résonner le style, d’une poésie brûlante, de cette correspondance qui couvre à la fois la vie intime d’un homme et un pan de l’histoire récente de la France.


Décor Edouard Laug
Lumières Emmanuelle Phelippeau-Viallard
Vidéo Olivier Louis Camille
Son Sébastien Trouvé
Costumes Sylvette Dequest

Correspondance de François Mitterrand à Anne Pingeot datée de 1962 à 1995, éditée chez Gallimard

Production Les Productions de l’Explorateur,
Coproductions Théâtre de Nîmes, la Coopérative de Résidences pour les Ecritures et les Auteurs, le Mont-Saint-Michel  Normandie, La Ville du Mans.
Production déléguée Valérie Lévy assistée de Manon Pontais.

© DR