Un voyage sensoriel qui nous plonge dans un univers onirique entre rêve et réalité.

Accompagnés des danseurs Yinka Esi Graves, Gero Domínguez et du compositeur Miguel Marín, Marco Vargas et Chloé Brûlé proposent un nouveau style d’écriture chorégraphique, proche de l’essai poétique, à travers une série de fabuleux paysages.
Les cinq interprètes se rencontrent et s’unissent pour découvrir l’indéfinissable. Duos, trios, quatuors et quintets se déploient pour poser une réflexion sur la place de chacun dans l’univers, et leur relation avec les autres. Jouant de la richesse des contrastes entre flamenco et musique électronique, ils composent une fresque
où chaque individu est une pièce fondamentale mais insignifiante du grand échiquier universel dans lequel tout se connecte et se soutient. Une nouvelle façon d’appréhender la danse et d’interpréter la relation corporelle sur scène.


Scénographie Antonio Godoy
Création lumière Antonio Valiente
Costumes Ismael Fernández “La aguja en el dedo”
Répétitions Melisa Calero
Traduction Tess Biros
Direction technique María Velasco
Lumières Antonio Valiente
Son Alfredo Escudero
Production Marco Vargas & Chloé Brûlé et Elena Carrascal SLU.
Diffusion Elena Carrascal Impulso x Distribución de las Artes Escénicas
Diffusion internationale Aurora Limburg

Avec le soutien de l’INAEM Instituto Nacional de las Artes Escénicas y de la Música – Ministerio de Cultura y Deporte Gobierno de España ; Junta de Andalucía, Consejería de Cultura y Patrimonio Histórico, Agencia Andaluza de Instituciones Culturales ; Danza A-Escena ; Teatro Municipal Arahal ; Ayuntamiento de la Rinconada. Premiere Teatro Central, Seville (2019).

© Francisco Reina