Cet ingénieux théâtre d’ombres sans paroles invente son propre langage jouant avec les codes du cirque et du cinéma. Un voyage vers l’extraordinaire !

Dans le clair-obscur du petit matin, le cirque Natchav arrive en ville. Camions et caravanes s’installent sur la place centrale, les piquets sont plantés, le chapiteau dressé. Mais brusquement, voilà les autorités ! Elles somment le cirque de partir, une échauffourée éclate, l’un des acrobates est arrêté et incarcéré. Cir-cassiens et prisonniers préparent alors ensemble une évasion spectaculaire…
Avec Natchav (« s’en aller » en romani, la langue des Tsiganes), la compagnie Les ombres portées poursuit magistralement son exploration du théâtre d’ombres. Projections sur grand écran, décors mobiles, marionnettistes et musiciens : tout est à vue. Le spectateur assiste en direct à la fabrication millimétrée de cette histoire entre ombres, celles de l’univers carcéral, et lumières, le monde du cirque. Ce qui se joue, au fond, c’est la question de la liberté.


Création lumière Thibault Moutin
Création son Corentin Vigot
Costumes Zoé Caugant
Production Claire Van Zande

Diffusion Christelle Lechat
Regard extérieur Christophe Pagnon
avec l’aide de Baptiste Bouquin oreilles extérieures,
Léo Maurel machines bruitages,
Jean-Yves Pénafiel regard extérieur

Merci à Jacques Bouault, Stéphane Relevant, Elsa Vanzande.

Coproduction Maison de la Culture de Nevers Agglomération, La Minoterie, Dijon, Le Théâtre – scène conventionnée de Laval, Théâtre-Sénart – scène nationale, TJP, CDN Strasbourg – Grand Est.
Accueils en résidence Espace Périphérique – Mairie de Paris – Parc de la Villette, Festival Momix et le CREA, scène conventionnée Jeune Public d’Alsace – Kingersheim, La Fabrique, Messeugne, La Ferme du Buisson – scène nationale de Marne-la-Vallée, La Fonderie – Le Mans, La Maison des Enfants du Quercy – Le Bouyssou, Le TANDEM – scène nationale – Arras-Douai, Le Tas de Sable – Amiens, MA scène nationale – Montbéliard, Théâtre La Licorne – Dunkerque.
Subvention Ministère de la Culture – DRAC Ile-de-France.

© Cie Les ombres portées