Les enfants terribles du quatuor français fêtent le centenaire de la naissance du compositeur Iannis Xenakis : leur programme fait le pont entre les générations, de Beethoven à une création mondiale de Loïc Guénin.

Ce concert du Quatuor Béla rend hommage à Iannis Xenakis à l’heure du centième anniversaire de sa naissance. Compositeur majeur de musique d’avant-garde, son oeuvre est marquée par sa formation d’ingénieur et d’architecte. Ordre et Désordre met en lumière la dualité, entre intuition et organisation, de celui qui disait : « Nous avons une pensée statistique sans le savoir. Donc nous ne pouvons que simuler le hasard, et pour cela il faut être soit un fou, soit un enfant, soit passer par des calculs très compliqués. »
Le Quatuor Béla présente avec ce concert la large palette de répertoire qui le caractérise. Il s’ouvre avec Eridan de François-Bernard Mâche, un pionnier de la musique concrète, ami et complice de Xenakis. Sa pièce évoque aux musiciens un fleuve dont la « coulée » sonore, changeante et versatile est d’une force époustouflante.
Suit la Grande Fugue de Beethoven, un chef-d’œuvre de structure et de folie. Dédiée au Quatuor Béla, la pièce de Karl Naegelen, connu pour son rapport à l’improvisation, s’inspire du tableau éponyme de Bruguel l’Ancien : le chaos d’une nuée d’anges contraste avec la tranquillité d’un ciel bleu pâle. Enfin, une commande du Quatuor Béla à Loïc Guénin qui célèbre le compositeur-architecte, construite en cinq mouvements qui s’appuient sur les croquis, les calculs et graphismes des cinq projets que Xenakis a suivi auprès de Le Corbusier. Et avant que le concert ne s’achève Xenakis est présent avec l’emblématique Tetras.


Le Quatuor Béla est conventionné par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de la Savoie. Il reçoit le soutien de la SACEM, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, du FCM, de l’ONDA, de la Maison de la Musique Contemporaine et de ProQuartet.
Il est adhérent du Bureau Export et de Futurs Composés.
Le Quatuor Béla est également artiste associé à la MC2 Grenoble.

© Titus Lacoste