1re PARTIE

Rocío Márquez
Visto en el Jueves

Balade au cœur du marché historique sévillan El Jueves, guidée par la cantaora Rocío Márquez.

Véritable bazar sonore et coloré, le marché aux puces historique du jeudi à Séville, El Jueves, cache une collection de perles rares du flamenco. De Bambino à Rocío Jurado en passant par El Turronero, Rocío Márquez propose un exercice de mémoire, celui d’écouter et redonner vie à ces voix plurielles. Ainsi est né Visto en el Jueves, son cinquième opus, alliant beauté, force et émotion.
Rocío Márquez symbolise le flamenco contemporain à son plus haut niveau, tant par la transcendance de son chant, la profonde connaissance des racines de son art, que par l’innovation permanente qu’elle y apporte. Pour cette balade historique et authentique, elle s’accompagne de la guitare experte de Juan Antonio Súarez “Canito”.


2e PARTIE

RomeroMartín
Manifiesto

Le duo éclectique et électrique Romero et Martín investit les planches de l’Odéon, pour un concert unique en son genre !

Álvaro Romero vogue depuis près de quinze ans sur les eaux du flamenco traditionnel. Il s’est abreuvé de cante jondo et a collaboré avec les représentants de la nouvelle scène sévillane. Assoiffé de connaissances, ses inspirations sont sans limite : des poèmes viscéraux de Federico García Lorca à l’expressionnisme du réalisateur Val del Omar. Aventurier, dynamiteur de genres, il est un des maillons d’une génération de flamenco 2.0.
C’est avec le producteur et DJ de Malaga Toni Martín qu’il s’est embarqué dans ce projet, véritable chant pour la liberté sexuelle. Leur marque de fabrique : un savant mélange orchestré entre le cante et la musique électronique, assaisonné de textes de poètes homosexuels.

 


© A. Cayetano, DR