La soprano Raquel Camarinha et le pianiste Yoan Héreau tissent un portrait intime de Chopin. De Varsovie à Paris, dans les affres de l’exil et de l’amour, c’est un voyage au sommet de l’art auquel ils nous convient.

Grâce à la clarté de la voix de Raquel Camarinha accompagnée par le piano de Yoan Héreau, cette intégrale des Mélodies de Chopin est une redécouverte. Avec une maîtrise impeccable de la langue polonaise, la soprano retourne à la source de ces chants. Cette partie méconnue de l’œuvre du compositeur
est certainement sa plus personnelle, lui qui n’a cessé de mettre en musique les poèmes de ses compatriotes.

En plus de leur virtuosité instrumentale, ces musiciens ont un talent pour raconter des histoires. Au gré des mélodies, nous nous évadons vers Varsovie avant l’exil parisien. Les joies et les tourments de l’amour submergent Chopin, qui s’abandonne à la mélancolie. Teintés d’échos de mazurkas et d’autres danses polonaises stylisées, ces petits chefs-d’œuvre s’illustrent par leur authenticité. Une simplicité sublimée par le raffinement et la beauté de l’interprétation.


Production Théâtre de Nîmes.
Agent artistique Musicaglotz.

© Paul Montag