Une création sur l’identité et l’héritage, inspirée des milliers d’enfants réunionnais arrachés à leur famille pour repeupler des régions françaises.

Un théâtre de la résilience où l’intime rejoint l’universel. Retour sur un épisode trop peu connu de l’Histoire de France : entre 1962 et 1984, le gouvernement exile plus de 2 000 enfants réunionnais, abandonnés ou non, pour réguler la démographie française et repeupler près de 83 départements de la métropole. Avec cette affaire des enfants dits de la Creuse, le Collectif V.1 poursuit son théâtre immersif, inspiré de faits réels, après le poignant Il faut dire. présenté au Théâtre de Nîmes la saison dernière.
Elle-même d’origine réunionnaise, Jessica Ramassamy a rencontré de nombreuses personnes qui ont vécu ce déplacement identitaire violent, véritable migration forcée, et s’est nourri d’autres parcours de vie marqués eux aussi par leurs racines. Ainsi est né ce spectacle choral, mis en scène par Elian Planès qui dirige les trois comédiennes avec une belle sensibilité, sur une composition musicale originale.
De ce que charrie l’idée d’héritage culturel au regard que nous portons sur nos origines, le jeu donne tout son sens à la parole libérée.


AUDIODESCRIPTION
Mercredi 23 novembre
Autrice Adèle Brouard


Création musicale Alex Jacob et Elian Planès
Création lumière Rémi Maurel
Regard extérieur Alex Jacob
Appui chorégraphique Rosa Paris

Production La Compagnie d’Autre Part. 
En coproduction avec Théâtre de Nîmes scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine, Collectif En Jeux, Théâtre Albarède / Communauté de Communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises, La FEDD – Fédération des enfants déracinés des DROM, Le Tracteur – Espace de champs culturels et atelier de fabrique artistique.
Soutiens et partenariats
Théâtre d’Ô – Département de l’Hérault, La Cave Poésie – Toulouse, La Bulle Bleue – Montpellier, Le Hangar Théâtre – ENSAD Montpellier, Théâtre du Grand Rond – Toulouse, Chai du Terral – Saint-Jean de Védas, Cie La Grande Mêlée, Kérénez.

Avec l’aide du Ministère des Outre-Mer, de la Région Occitanie, de la Ville de Montpellier. 
Avec le soutien financier de la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie.
Cette création a reçu le soutien du Département de l’Hérault : résidence au théâtre d’O.
Ce spectacle reçoit le soutien d’Occitanie en scène dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux.

© Sandy Korzekwa