Après Edmond en 2017, Alexis Michalik signe un véritable mélodrame. Il nous emporte du rire aux larmes : l’amour est en fuite, le théâtre déborde d’émotion.

Couronné de nombreux prix dont huit Molières à tout juste 38 ans, Alexis Michalik, le « wonder boy du théâtre », fait son retour sur les planches dans une comédie dramatique. Écrite suite à une douloureuse rupture sentimentale, sa pièce chante l’amour et sa fin, à travers quinze années de passions et d’empoignades.

Dans une mise en scène enlevée qui enchaîne astucieusement les changements à vue, la troupe raconte le coup de foudre de Justine et Katia, leur désir d’enfant, la fuite de Justine juste avant la naissance. Quand Katia se sait condamnée par la maladie, elle cherche un tuteur et se tourne vers son frère, un auteur cynique qui en aura la vie bouleversée. Empêtrés dans leur hypersensibilité, ces personnages qui nous ressemblent nous touchent en plein cœur.
Les acteurs nous communiquent leur affection à travers un jeu énergique, convaincus que l’amour nous transforme, nous blesse et nous sauve.


Molière 2020 de la mise en scène d’un spectacle de théâtre privé

Mise en scène Alexis Michalik assisté de Ysmahane Yaqini et Clémentine Aussourd
Chorégraphie Fauve Hautot
Son Pierre-Antoine Durand
Lumière Arnaud Jung
Décors Juliette Azzopardi
Costumes Marion Rebmann, assistée de Violaine de Maupeou
Vidéo Mathias Delfau
Perruques Julie Poulain
Régie plateau Laurent Machefert

assisté de Paul Clément-Larosière.

Créé le 9 janvier 2020 à la Scala – Paris.
Produit par Acmé production.

© François Fonty