Marín le danseur risque-tout ose réinventer le mythe fondateur de la culture hispanique.

Andrés Marín ne craint ni les mythes ni les pièges. Tout le contraire. Danseur provoquant, urbain, rageusement contemporain, il a mûri ce projet pendant des années, plus que jamais fidèle à son combat lucide contre l’orthodoxie. Il est désormais le Quijote corps et âme, il est sa réincarnation libre et flamenquissime, héros universel et intemporel qui dans sa quête de liberté absolue, et désespérée, pousse le flamenco dans ses retranchements. Solaire et intransigeant, capable de se renouveler sans cesse, alternant à un rythme échevelé ses créations originales, résolument novatrices, et ses dialogues fiévreux avec d’autres créateurs exigeants, Marín le sévillan est définitivement un grand danseur contemporain.
Pour soutenir son dernier pari, deux étoiles montantes du baile – Patricia Guerrero, acclamée à Nîmes il y a deux ans et Abel Harana, pépite venue de Sanlúcar –, la voix bouleversante de Rosario La Tremendita et les percussions de son complice Daniel Suárez. Avec la collaboration du dramaturge Laurent Berger basé à Montpellier. Créé en novembre dernier au Théâtre National de Chaillot (Paris), le Quixote revu par Andrés Marín a bénéficié du soutien du Théâtre de Nîmes.


Avec
Andrés Marín, Patricia Guerrero, Abel Harana danse
Daniel Suárez batterie et percussions
Rosario La Tremendita chant et basse électrique
sancho almendral violoncelle
Jorge Rubiales tiorba, guitare électrique

Création lumières Laurent Benard
Création sonore Théâtre National de Chaillot, Kike Seco
Vidéaste Sven Kreter
Scénographie, costumes Oria Puppo
Dessinateur de BD Gaspar “El Pinturillas”
Musique électronique Nacho Jaula et Daniel Suárez
Photos Benjamin Mengelle
Production déléguée Daniela Lazary

 

Coproduction Artemovimiento – Andrés Marín Flamenco Abierto, Théâtre National de Chaillot (Paris) Biennale de Flamenco de Séville, Théâtres en Dracénie, scène conventionnée dès l’enfance et pour la danse, scène nationale du Sud Aquitain, Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – danse contemporaine art et création, Agencia Andaluza de Instituciones Culturales Consejería de Cultura « Junta de Andalucía » et El Instituto Andaluz del Flamenco.
Diffusion www.artemovimiento.es – Daniela Lazary.